LE GRAND TOUR :

En 2022, des artistes navigateur-ices sont invité-es à convoyer le bateau de Cherbourg à Marseille, entre juillet et novembre, et à prendre en charge les récits du voyage.

Les récits de navigation sont toujours les récits d’événements marquants ; les découvertes coloniales ou les naufrages retentissants, les tours du monde en solitaires ou les exploits sportifs. Or le Kassumay est un navire construit en 1975, du temps d’une forme de démocratisation de la navigation. Ni rapide, ni glorieux, il porte les récits des œuvres embarquées à son bord en toute modestie.
Si les récits sont indispensables à la navigation, s’ils permettent de connaître les récifs et les courants dangereux jusqu’à offrir la possibilité de survie lors d’un naufrage, s’ils sont des outils réels, que faire de récits banals de la vie à bord ? Nous souhaitons confier cette tâche à des artistes. Comment peuvent-iels s’emparer de ce pouvoir performatif ? Auront-iels seulement le temps de travailler, quand les paramètres techniques deviennent si importants, que la vie est en jeu ?
Ici, ce n’est plus à nous, initiateur-ices du projet, de nous faire les relais de la vie des œuvres, mais aux artistes d’embarquer et de voir ce que la vie avec les œuvres peut produire, ce que le temps long, les aléas de la navigation et le contexte si particulier d’un bateau de petite taille au confort tout relatif modifient sur leur façon d’écrire, d’enregistrer, de raconter.

Le Kassumay restera par la suite à Marseille, son nouveau port d’attache, pour devenir un lieu de résidence d’artistes, de production et d’apprentissage de la navigation.

files/2022/carte-embed-2022-sq-600.png


Visites so far: 20/30804 | Edition | Contact
charte graphique : ana cruzzy crews | plotseme.net : Guillaume Stagnaro | Creative Commons (cc)